Réunion du 7 octobre 1998

mercredi 1er juin 2005, par Nicole Vavasseur

6 personnes présentes : Emmanuel Courcelle, Eric Marsden, Jean Frontin, Jean Luc Soubie, Marc Thirion, Patrice Bridoux.

Nous avons d’abord eu lecture du texte rédigé par Jean Luc Soubie pour la convocation à la réunion du 18 Nov. "Invitation pour les assos à une réunion pour présenter le PIC et en même temps constituer l’association"... Discussions... Une modif proposée (et acceptée) à propos de l’ordre de présentation des différents éléments...

Nous avons ensuite discuté du montant des cotisations... a priori, même montant pour les personnes physiques ou pour les assos, montant qui doit rester symbolique, certaines assos ne sont pas riches, et il semble très difficile d’imaginer rentrer 30 000F en cotisations par an.

Nous avons ensuite reparlé du fait qu’il faudra bien écrire l’objet de l’asso PIC. On va (ou plutôt, je suis chargé de) relancer le débat sur la liste de diffusion. A suivre dans un autre mail donc...

Puis nous avons parlé de la réunion du 18 Nov. Un des objectifs est de convaincre les assos qui seront présentes, de la pertinence de notre projet, et surtout, d’essayer de les impliquer, pour qu’elles viennent participer avec nous à sa réalisation. Pour ce faire, nous avons décidé de porter nos efforts dans deux directions : la production d’un dossier (avec l’objet du PIC, les comptes prévisionnels, etc.) que nous pourrons donner à la réunion, et, la fabrication d’une maquette de site Web (pour essayer de donner une idée plus concrète et plus attractive de ce qui pourrait être réalisé dans le cadre du PIC).

Cette maquette devrait comprendre qq pages Web, liées entre elles, mais non actives : on ne fait pas la programmation qui va derrière (dans le cas de la page forum par exemple). Ont été proposées :

une page d’accueil
une page de news (événements, réunions, annonces, etc... une page pour toutes les assos, plutôt qu’une page par asso ?)
une ou deux pages d’assos
une page forum de discussion
une page pour afficher les réservations des salles de Ramonville (et pourquoi pas, pour pouvoir pré-réserver ces salles).

Patrice Bridoux