Réunion du 26 Octobre 2010

lundi 1er novembre 2010, par manu

Présents : Marc Thirion, Jean-Louis Charpenteau, Philippe Masson, Emmanuel Courcelle - Excusés Jean frontin, Jean-Pierre Sclafer.

Hé ben cette fois on était à l’heure, dis donc !


Affaires en suspens

  • La convention d’occupation des salles est en souffrance quelque part. Marc poste dès ce soir le courrier de réservation des salles.
  • Demande de SIREN non encore finalisée, Emmanuel s’engage à photocopier la déclaration du J.O. Le siren est important pour demander des subventions au département, notamment.
  • Les clefs de la salle : une copie pour Philippe devrait être faite notamment en vue de faciliter l’accès pour les animations "imagerie qui démarrent le 3 novembre.

Lettre de demande aux entreprises

Marc s’engage à récrire le texte, qui ne semble pas encore totalement satisfaisant sur la forme (mettre en valeur les quelques passages importants, etc.) comme sur le fond (il n’y a pas consensus sur le fait de demander le financement pour du matériel vidéo). Nous choisirons ensuite une quinzaine d’entreprises de taille moyenne, à qui nous enverrons ce courrier (chercher "Dons aux assos" sur leurs site webs...).

Sites à l’essai pour les associations

Nous allons proposer aux associations de les accueillir sur la plateforme du PIC à l’essai (et gratuitement), afin qu’elles aient le temps de se familiariser avec les outils avant de prendre une décision définitive. Pas de durée précise (jamais plus d’un an de toute façon). Accès à l’espace ftp et à des installations de spip, mais pas les autres services (pas de liste sympa notamment tant qu’ils n’ont pas adhéré).

Bilan de la journée du 16 Octobre

Les participants étaient satisfaits dans l’ensemble (mais nous n’avons pas fait circuler de feuille d’évaluation...). Toutefois il apparaît que 12 personnes est un maximum, en particulier lors des travaux pratiques il est difficile d’aider tout le monde. En fait c’est surtout le nombre de machines qui était trop important : plusieurs personnes par postes et pas trop de postes, ce serait plus simple à gérer.

Nous avons également perdu 30mn à installer le matériel (ordis apportés par les gens, parfois problème de mise en réseau). Il serait sans doute possible pour les prochaines fois d’avoir accès au wifi de la salle.

Emmanuel doit contacter l’association italienne pour leur demander s’ils souhaitent un site d’essai.

Journée du 13 Novembre

Cette journée est proposée par Emmanuel, elle est "réservée" aux associations de parents d’élèves (essentiellement FCPE, mais sans exclusivité). Tout le monde est le bienvenu pour aider au déroulement de cette journée, cependant Emmanuel peut s’en sortir tout seul, dans la mesure où il sera surtout question de discuter, de faire des démos, etc. Pas de travaux pratiques intensifs de prévus.

Orientation du PIC

Plusieurs discussions sont ouvertes au cours de la réunion, sur l’orientation du PIC. En particulier, faut-il évoluer vers une structure qui aiderait les associations - ou qui permettrait aux associations de s’entraider, pour établir leur site ? (fond et forme). Ou faut-il s’en tenir à une plateforme d’hébergement avec conseils de nature plutôt technique, comme actuellement ?
La première solution permettrait sans doute d’ouvrir l’association à des animateurs plus jeunes. Trois décisions sont prises pour l’instant :

  1. Des avis directement contradictoires s’expriment quant au choix d’investir dans du matériel vidéo comme il était proposé. Le choix reste à débattre et sera fonction de l’émergence éventuelle de projets concrets complémentaires parmi les assos adhérentes qui seraient aussi intéressées par cet outil.
  2. Philippe propose d’inciter des webmestres à nous rejoindre bénévolement. L’assemblée lui donne le feu vert dès maintenant pour commencer à organiser ce projet, l’objectif étant de créer une équipe au sein du PIC afin de :
    • mutualiser les compétences à cet égard au niveau du PIC plutôt qu’à celui des assos
    • permettre d’apporter du secours aux assos qui n’ont aucune compétence en la matière
    • contrarier l’appropriation exagérée de prérogatives éditoriales par les techniciens ; phénomène récurrent dans les sites associatifs.
    • former les webmasters et programmeurs à une culture collaborative (souci de maintenabilité des solutions déployées).
  3. Mettre la question de l’orientation du PIC à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale. En particulier, l’opportunité d’investir dans du matériel vidéo devra être discutée en A.G., en effet il y aura une plus grande variété d’associations présentes que lors des réunions mensuelles.