Initiation à l’Internet du 20 Mai 2000

mercredi 1er juin 2005, par Nicole Vavasseur

Bonjour,

Étaient présents Isabelle, Nicole, Sylviane, Marc, Patrice et Franck pour les animateurs. Et vingt à vingt-cinq personnes, dont quatre enfants 10-12 ans, pour les visiteurs, Isabelle précisera peut-être les chiffres.

En commençant vers 12h45, six machines étaient presque prêtes à 14h00, configuration des services en réseau local + accès Internet et tests ok. C’est un beau score puisque d’habitude il y a moins de machines, même si Marc a croqué sa pizza en catastrophe.

La présentation de l’Internet, faite par Patrice en une heure et quelques minutes, s’est allégée sans pour autant perdre de son sens, bien au contraire. Ou je la connais par coeur, ou il y avait beaucoup moins de transparents. Du coup, elle semble plus digeste et les concepts passent de façon plus directe. Ce qui permet, à la fin, d’avoir les idées claires et du temps pour des questions plus pertinentes, en tous cas, de ce que j’observais cet après-midi là.

Puis après le café, DRIIIINNGGG ! Le réveil compatible an 2000 nous donne le top pour passer à la démo en réseau local.

En ce qui me concerne, trois dames et un monsieur se sont assis à mes côtés. Nous avons abordé le mail, les news et le web de façon équitable dans le temps, avec une option réalisation d’une page web en live avec l’éditeur de netscape... « Mais c’est comme word ! »

Une des dames qui, totalement novice, venait voir, est reparti assez tôt, mais bouleversée par la simplicité de la chose, je crois qu’elle domine complètement ses appréhensions désormais. Les trois autres, ayant bien absorbé mail/news/web/édition graphique, manifestaient deux inquiétudes : comment trouver une info et la qualifier pertinente/objective et comment protéger les enfants du matériel pas propre.

Trouver = moteur de recherche si quelqu’un a fait un page web sur ladite info. Qualifier = avec l’Internet nous avons plus de ressources qu’avec les (voir plein de ressources en plus des) télés/radios/journaux. Et voilà, la liberté c’est aussi être responsable de soi et de ses idées et de comment tu les acquiers... Quand à la protection des enfants, c’est la même chose. Sauf que les enfants (comme bien des adultes) ne savent pas encore être responsables. Alors la meilleure façon de protéger c’est pas d’interdire (m’est avis) mais d’éduquer, enfin avant c’était le boulot des parents... Les voilà donc rassurés. Nous avons aussi discuté de la législation en matière d’Internet, des responsables d’édition (web) et autres modérateurs (news). C’est bizarre, mais avec les enfants comme motivation, la discussion va plus loin que d’habitude...

Et puis le RC2K (Réveil Compatible An 2 Kilos) nous annonça la fin des festivités, ce qui a permis aux rôlistes d’être à l’heure ;-))

Franck Sinimalé