Réunion du mardi 30 octobre 2012

samedi 24 novembre 2012, par Jean-Louis

Présents : Martin Bouchez, JP Sclafer et JL Charpenteau
Excusés : Emmanuel Courcelle, Hélène Petit
Secrétaire : JL Charpenteau.

1) Animations à venir

JPS prend en charge l’animation du 8 décembre prochain. Contenu : CSS et HTML en lien avec SPIP ou comment personnaliser son site Web à l’aide des CSS ? JPS prépare quelques lignes pour faire passer l’annonce dans le VAR (avant le 8/11)

Prochaines dates possibles pour des animations : 19/1, 2/2, 16/2, 16/3, 30/3, 13/4, 25/5, 8 et 22/6

Proposition de faire une animation "SPIP rédacteur" le 19/1 , une Sympa le 16/2

Question : réfléchir à une animation "Squelettes".

2) Campagne de réadhésion

A lancer mi novembre. JLC et HP doivent s’entendre sur la rédaction d’un courrier aux adhérents. Faire attention à ce sujet au cas de l’association Takolt N’Akarass qui doit renouveler son abonnement nom de domaine bientôt. (pb résolu depuis).

3) Demande de subvention à la mairie de Ramonville.

Accord sur le principe. JLC a fait un brouillon à partir des écrits de l’an dernier. Il doit être retravaillé. Il s’agirait de demander une subvention de 200 euros. Par ailleurs sur le même sujet il décidé de demander par écrit à la mairie la pose de rideaux occultants sur le coté ouest de la salle chemin Pouciquot ainsi que la pose d’un écran mural de projection.

4) Administration du site du PIC

La rénovation du site entamée par PM cet été est à l’arrêt. Il faut donc faire un inventaire de ce qui est fait et reste à faire et/ou modifier. MB et JLC vont s’occuper de faire une première lecture. Mais le site doit être l’affaire de tous et les avis et contributions seront les bienvenus.

5) Performances du serveur du PIC

Plusieurs remontées de lenteur (exagérée) du serveur ont été faites de la part de PM et de l’association VSart. En première approche il semble que ce soit la version 3 de SPIP qui soit lente. Ceci est confirmé par JPS qui a installé SPIP3 en local sur sa machine et qui constate une grosse dégradation des temps de réponse. MB doit regarder d’où vient cette dégradation (saturation mémoire, entrées/sorties, gestion de la base de données.....)