Mettre à jour son site SPIP : mises à jour majeures

par manu

Qu’est-ce qu’une mise à jour majeure ?

Faire une mise à jour majeure signifie passer par exemple de la version 2.1.x à la version 3.0.x. Il y a actuellement trois versions de SPIP maintenues (on dit trois "branches") : la 2.0.x, la 2.1..x, et la 3.0.x. Contrairement à une mise à jour mineure, détaillée dans cet article, la mise à jour majeure concerne le passage dans une autre branche ; ce n’est pas beaucoup plus compliqué dans le principe, mais il y a beaucoup moins de garanties de bon fonctionnement. Il sera donc nécessaire de vérifier que tout est correct sur le site à la fin de l’opération et de prendre des précautions importantes, au cas où tout ne fonctionnerait pas et où il y aurait un peu de travail pour tout remettre d’équerre.

Est-ce important et urgent de mettre mon site à jour ?

Oui, c’est important, mais ce n’est pas encore (automne 2013) urgent : [1]
Tant que la branche que vous utilisez est maintenue, les mises à jour mineures sont suffisantes. Mais un jour, l’équipe de développement de SPIP va décider de cesser de maintenir les branches les plus anciennes : les bogues ne seront plus corrigés, ce qui peut être très ennuyeux lorsqu’il s’agit de bogues de sécurité. Ceux-ci vont demeurer, votre site restera vulnérable ; dès lors, la mise à jour majeure sera urgente ! Il est donc préférable de la préparer sereinement avant qu’elle ne soit impérative, plutôt que d’agir dans la précipitation...

Ce qui suit évoque le cas (Septembre 2013) d’une mise à jour d’un site sous 2.1.x vers 3.0.x. [2]

Prérequis :

  • disposer d’un compte d’administrateur du site SPIP avec les droits de webmestre,
  • avoir les données d’accès FTP (URL, login et password)
  • avoir les données d’accès PHPMyadmin à la base de données (URL ou localhost ; login et password)

Les grandes étapes de la mise à jour majeure

  • D’abord une sauvegarde !
    Comme toujours avant de faire des choses importantes, commencez par sauvegarder votre site.
  • Installer un site de test de la mise à jour majeure :
    Vous aurez besoin de tester votre site de manière approfondie avant de conclure que tout est correct après le passage à la version finale. Il faudra installer à cette fin un site de test avec SPIP dans la version actuelle du site en ligne, puis les données de personnalisation (le répertoire squelettes s’il existe, les répertoires plugins et IMG), et enfin la base de données, le tout issu du site public. La mise au point se fera sans inconvénient à partir de cette copie fidèle du site initial.
    Deux possibilités :
    1. Installer le site sur votre machine personnelle : Voir ici pour Windows ou pour Linux.
    2. Demander au PIC (picca@le-pic.org) de vous ouvrir un site de test en ligne : Après installation, mise à jour majeure et tests du site, le PIC pourra le rendre opérationnel, à votre demande, en faisant en sorte de faire pointer l’URL du site web sur sa nouvelle version.
  • Introduire la mise à jour majeure sur votre site de test
    Le détail des opérations est donné sous les titres suivants.
  • Tester le fonctionnement
  • Mettre en ligne votre site de test

Faites l’inventaire des squelettes et des plugins installés

Les squelettes et les plugins peuvent poser problème...
Tout d’abord, si vous avez installé des plugins ou des squelettes particuliers, faites-en l’inventaire, et allez rechercher le site correspondant pour s’assurer que les plugins ou les squelettes sont compatibles avec SPIP 3.0.x ou si des mises à jour sont nécessaires, etc. Si le squelette ou un plugin ne sont pas développés dans la nouvelle version, peut-être devrez-vous en chercher de nouveaux, donc vous remettre au travail sur votre site... Raison de plus pour vous y mettre sans attendre, ça peut prendre quelque temps...

Désactivez plugins et squelette

Le plus sûr semble être de désactiver les plugins et le squelette.

  • Pour les plugins : Allez dans l’interface de gestion des plugins et désactivez tous les plugins un par un.
  • Pour le squelette : Renommez le répertoire squelettes, s’il existe, en squelettes.sauvegarde.
  • Ensuite, videz le cache de SPIP et videz le cache de votre navigateur.

Maintenant, votre site a probablement une tête un peu inhabituelle... mais ce n’est pas grave, vous n’avez rien cassé !

Faites d’abord une mise à jour mineure

Sur votre site de test, faites en premier la mise à jour mineure. Plus votre logiciel sera à jour, plus il y aura de chances que le fonctionnement soit correct lors du passage à la version finale.

Faites la mise à jour majeure

Le processus de mise à jour est le même que pour les mises à jour mineures :

  1. Téléchargez la bonne version sur le site de SPIP, décompressez-la.
  2. Transférez les fichiers.
  3. Connectez-vous sur la partie privée avec votre mot de passe administrateur et les droits de webmestre.
  4. Cliquez là où on vous dit de le faire.

La mise à jour de la version de SPIP se déroulera probablement sans difficulté.

Remettez en place le squelette

  1. Renommez le répertoire squelettes.sauvegarde en squelettes.
  2. Videz le cache de SPIP et celui de votre navigateur.

Les squelettes que vous avez éventuellement installés ou écrits vous-même dans le répertoire squelettes ne devraient normalement pas vous causer de soucis [3].

Remettez en fonction les plugins

Pour cela allez dans l’interface de gestion des plugins de la partie privée du site de test :

  1. Activez les plugins l’un après l’autre.
  2. Mettez à jour les plugins qui le demandent (dans SPIP 3.0, il suffit de cliquer sur un bouton pour mettre à jour les plugins).

[1Sauf si votre site (ce n’est pas le cas au PIC) est encore dans une version 1.x.x : c’est non seulement important, c’est également urgent !

[2Si vous êtes sous 2.0.x, (là encore personne n’est concerné au PIC) et souhaitez passer en 2.1 ou 3.0 je pense (mais ne l’ai pas expérimenté) que la méthode préconisée ici est également valable. Cependant, dans ce cas redoublez de précautions !