CHATONS contre la surveillance généralisée

par manu

Au fond quel est le problème ?

Si vous n’êtes pas convaincu des dangers de la surveillance généralisée pour la démocratie, regardez cet entretien avec Benjamen Bayard de la Quadrature du Net (30mn).

Les chatons contre la surveillance généralisée !

En 2010, l’association Framasoft lançait la campagne "Degooglisons Internet". Il s’agissait d’installer des services en ligne comparables aux services proposés par les GAFAM [1], reposant sur des logiciels libres et respectueux de la vie privée.

Devant le succès de la campagne, Framasoft, ne voulant pas devenir aussi gros que Google, lance en 2016 le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Degoogliser Internet est l’affaire de tous, les services doivent être décentralisés.

En 2018, le PIC rejoint le Chatons à travers sa cinquième portée.

[1Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft