Le Pic
Projet Internet et Citoyenneté

Accueil > L’ASSO > Les assos adhérentes >

Pour la véloroute Vallée du Lot V86

dans le Lot-et-Garonne la jonction avec la Véloroute du canal des 2 Mers va avancer : les propositions AF3V-Communauté de Communes seront examinées lors d’une rencontre avec le Conseil Départemental programmée le 20 Septembre (sécurisation du pont Napoléon à Aiguillon, jonction par le pont de St-Léger et par l’ancienne voie ferrée Port-Ste-Marie-Feugarolles) ;

Amélioration en Voie Verte dans le Lot entre Fumel et Parnac (43km) : la CCVLV lance la première tranche en 2018 (2,4millions €) ;

Voie Verte Mercuès-Cahors pour éviter la D811 : nous avons obtenu un bel article qui a posé le problème, et un accord de principe du Grand Cahors, qui ne s’engage pas sur les échéances ;

Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée entre Cahors et Capdenac-gare : ce projet, que nous soutenons, semble avancer : les deux Communautés de communes et le Département sont d’accord pour créer un syndicat mixte qui réalisera la Voie Verte : cette convergence nouvelle des positions permet d’être optimiste ;

Voie Verte Capdenac-gare-Bouillac pour éviter la D840 : les élus de Capdenac-gare et du Grand Figeac étudient le dossier, et les cyclistes et marcheurs locaux se mobilisent… ce qui nous rend optimistes ;

Véloroute Bouillac-Grand-Vabre : Decazeville Communauté va réaliser trois petites passerelles qui manquent et la jonction port Lacombe (Flagnac)-pont de Port d’Agrès , mais se montre réticente pour l’achèvement du tronçon jusqu’à Grand Vabre ;

Variante Conques-vallée du Dourdou : la Mairie de Bozouls veut relier Bozouls à Rodelle, ce qui supprimerait la seule montée raide de ce projet ;

Espalion-St-Geniès : grâce au club d’Espalion nous avons découvert une solution passant par Lassouts qui minimise les pentes et permettrait d’ouvrir un « itinéraire immédiat » ;

Lozère : seul département où rien ne bouge, malgré les propositions détaillées transmises aux Communautés de Communes, et malgré la rencontre du Maire de Mende, visiblement peu convaincu.

Enfin tous ces projets ont été bien relayés par la presse, qui a fait écho à notre passage et aux déclarations des élus : 2 exemples : 1ère page La Dépêche édition Cahors, et la déclaration de M. Malvy en faveur de la Voie Verte a été publiée deux fois…

En conclusion : le projet va bien avancer dans le Lot-et-Garonne et dans le Lot, en Aveyron c’est plus lent à démarrer malgré l’action innovatrice de la petite Communauté de Communes de Flagnac, et en Lozère c’est à l’arrêt, malgré les itinéraires magnifiques possibles.

Julien Savary
2P2R Délégation Régionale AF3V

https://velotroute2011.le-pic.org/